• Accueil
  • /
  • Combien facture une agence d’intérim ?

Combien facture une agence d’intérim ?

22/07/24

facturation-agence-interim

Par Linking Talents

Brèves

Cabinet de recrutement

Entreprise

La facturation d'une agence d’intérim est un processus complexe impliquant plusieurs frais et coefficients. Cet article explore la relation tripartite entre l'agence, l'entreprise utilisatrice et l'intérimaire, détaillant les coûts associés à chaque acteur. Il examine les différents frais, tels que les charges sociales et administratives, et explique la différence entre le coefficient de délégation et le coefficient de gestion, afin de comprendre combien gagne une agence d’intérim sur un intérimaire. Enfin, des exemples concrets de facturation en intérim versus CDI illustrent les avantages et les coûts de chaque option pour les entreprises.


Comprendre la relation tripartite en intérim

Tout d’abord, la relation tripartite en intérim implique trois acteurs principaux : l’agence d’intérim (autrement appelée ETT : Entreprise de Travail Temporaire), l’entreprise utilisatrice (EU) et le salarié intérimaire.

L’agence d’intérim recrute et embauche le salarié, en s’occupant de toutes les démarches administratives et du suivi de la mission. L’entreprise utilisatrice, de son côté, définit les besoins et les conditions de travail pour la mission et accueille le salarié intérimaire au sein de son équipe pour une période déterminée. Elles sont liées par un contre de mise à disposition.

Le salarié intérimaire, bien qu’il travaille au sein de l’entreprise utilisatrice, reste sous contrat de mission avec l’agence d’intérim, qui assure le versement de son salaire et de ses indemnités.

relation-tripartite-interim

Cette configuration permet aux entreprises de bénéficier de flexibilité pour gérer leurs ressources humaines tout en offrant aux travailleurs intérimaires une protection et un cadre réglementé.

Les frais de l’agence d’intérim

L’agence d’intérim, comme toute entreprise a besoin de trésorerie pour payer ses salariés, ses fournisseurs, ses charges… et se développer.

Les frais d’une agence de travail temporaire incluent plusieurs éléments :

  • Frais de recrutement : recherche et sélection des candidats.
  • Charges sociales et patronales : cotisations de sécurité sociale et autres charges.
  • Indemnités diverses : indemnité de fin de mission (IFM), indemnité de congés payés (ICP), indemnités de transport, etc.
  • Gestion administrative : coût de la gestion des contrats, des fiches de paie, et autres formalités.
  • Marge bénéficiaire : bénéfice de l’agence, généralement inclus dans le coefficient de facturation.

Les prestations facturées aux clients, inclut le salaire de l’intérimaire, mais également une part supplémentaire, sous forme de coefficient appliqué au montant du salaire. Voilà comment une agence d’intérim gagne de l’argent, qui lui sert en grande majorité à amortir ses frais de fonctionnement. Ainsi quand on se demande combien gagne une agence d’intérim sur un intérimaire, elle ne retire que la part de la marge bénéficiaire inclue dans le coefficient de facturation ou de gestion.

Focus sur le coefficient de facturation / de gestion

La facturation des agences d’intérim repose sur plusieurs éléments clés, dont le coefficient de facturation ou de gestion. Ce coefficient est un multiplicateur appliqué au salaire brut de l’intérimaire pour déterminer le coût total facturé à l’entreprise cliente. Généralement, le coefficient varie entre 1,7 et 2,5 %. Le coût du coefficient de gestion est généralement moins élevé car l’agence ne comptabilise pas le coût du recrutement.

Définitions

  • Coefficient de Délégation : il est utilisé lorsque l’agence d’intérim gère l’ensemble du processus, du recrutement à la gestion administrative du contrat de l’intérimaire. Il inclut les frais de recrutement, de gestion administrative, de charges sociales, d’indemnités diverses, de marge bénéficiaire.
  • Coefficient de Gestion : Il est appliqué lorsque l’entreprise cliente recrute elle-même l’intérimaire et confie uniquement la gestion administrative à l’agence d’intérim. Il inclut la gestion des contrats, des fiches de paie, des déclarations sociales, mais pas les frais de recrutement. Il est généralement appliqué à des missions de plusieurs moins minimum.

Facteurs influençant le coefficient de facturation

La difficulté du recrutement et la pénibilité du travail peuvent induire une hausse du coefficient. En effet, plus le profil recherché est rare ou la mission difficile, plus le recruteur devra investir du temps pour trouver le candidat intérimaire.

La durée de la mission joue aussi sur le coefficient. En effet, une mission courte comptabilisera des frais administratifs importants, qui seront plus difficiles à lisser dans la durée. À l’inverse, il est plus facile de négocier une remise sur le coefficient de délégation dans le cadre de missions de plus longue durée.

Dans certains cas, il arrive aussi que le coefficient soit augmenté à cause d’un taux horaire de l’intérimaire plus élevé. L’agence d’intérim se doit alors de gonfler son coefficient pour couvrir l’augmentation des charges sociales et patronales.

Exemples de facturation de recrutement en intérim vs en CDI

Prenons l’exemple d’un Contrôleur de Gestion ou d’un RRH à 50 000 K€ brut annuel. On se rend compte qu’il faut à minima 4 mois d’intérim pour que le cabinet de recrutement puisse gagner ce qu’il facture à la prise de poste lors d’un recrutement en intérim. Bien sûr, cela varie selon les coefficients et honoraires pratiqués.

Combien gagne l’agence d’intérim pour une mission de 4 mois ?

Voici le calcul sur la base d’un coefficient de facturation de 2,5 %, sachant qu’on considère que le coût réel minimum d’un salaire chargé est de 1,8 % :

(50 000 / 12) x (2, 5 – 1,8) = 2 916,67€ par mois de marge, soit 11 666 ,67 € pour 4 mois.

Combien gagne un cabinet de recrutement en CDI ?

Voici le calcul sur la base d’un honoraire de 22 % sur le salaire annuel brut :

22 % x 50 000 = 11 000 €.

En conclusion, comprendre et maîtriser le coefficient de facturation est essentiel pour comprendre combien gagne une agence d’intérim. Cela permet aussi aux entreprises utilisatrices de mieux appréhender les coûts liés à l’intérim car c’est un contrat qui présente de nombreux avantages de flexibilité et de rapidité.